Nouveau record pour les commissions des transferts du football

Photo by Manu Reino/SOPA Images/REX (10486350c) Real Madrid CF’s Eden Hazard Real Madrid v Paris Saint Germain, UEFA Champions League football match, Santiago Bernabeu Stadium, Madrid, Spain – 26 Nov 2019

Les intermédiaires du foot se sont partagé un montant record cette année: 590 millions d’euros, rapporte la FIFA.

Les clubs de football d’Angleterre, de France, d’Allemagne, d’Italie, du Portugal et d’Espagne ont représenté plus de 80 % du total des paiements aux commissions.

La FIFA a déjà enregistré plus de 17.000 transferts dans le monde cette année. 3.557 transactions impliquaient au moins un courtier ou un autre intermédiaire. L’Italie figure en tête, avec le plus grand nombre de commissions, suivie de l’Angleterre.

Les enquêteurs ont également constaté que les clubs de football portugais ont versé près de la moitié des sommes d’argent aux commissions par rapport aux transferts réels.

8,3 millions en Belgique

Le rapport indique clairement que 65 % des commissions de cette année ont été payées par l’acheteur, tandis que les 35 % restants proviennent des clubs de vente. La FIFA note également que les commissions de courtage ont fortement augmenté ces dernières années. Il y a cinq ans, le marché des commissions ne s’élevait ‘que’ à 217 millions d’euros.

En Belgique, il y a eu vingt-deux transferts internationaux. Les courtiers ont reçu un montant total de 8,3 millions d’euros à ce titre.

Dans le football féminin, les courtiers ont reçu un total de 194 000 euros. C’est donc trois fois plus que l’année passée.

La FIFA veut limiter

La FIFA s’est engagée à restreindre les paiements aux agents. Un courtier représentant le club de vente pourrait exiger une commission allant jusqu’à 10 %.

Un courtier représentant un joueur ou un club d’achat pourrait recevoir jusqu’à 3 % du salaire du footballeur transféré.