Nos yeux regardent automatiquement les images de femmes nues

[PICTURE|sitecpic|lowres] 

Les hommes ne peuvent pas s’empêcher de voir les images de femmes nues, lorsqu’elles sont subliminales. Inversement, les femmes n’ont aucun mal à détecter des photos d’hommes nus. Les psychologues de l’Université du Minnesota expliquent que les yeux sont naturellement attirés vers les images érotiques qui correspondent à notre orientation sexuelle, même lorsque ces images sont vues extrêmement brièvement ou trop vagues pour être réellement reconnaissables.

Les chercheurs ont mené 32 essais au cours desquels ils ont demandé à des participants des 2 sexes et d’orientations sexuelles variées de regarder une image appelée filtre de Gabor. Normalement, nos deux yeux regardent dans la même direction, et il n’y a donc pas de conflit lorsque l’on regarde une image normale. Mais le filtre de Gabor créée une situation où les deux yeux regardent deux images différentes. Lorsqu’on montre une image qui présente un fort contraste et une autre image qui elle, est statique, nous ne voyons que l’image dynamique.  

Les chercheurs ont donc présenté à leurs sujets deux images simultanées, une image très contrastée, et une image érotique d’un homme ou d’une femme. Le tout était affiché pendant seulement 800 millisecondes, ce qui pour le cerveau n’est pas assez long normalement pour être en mesure d’intégrer l’image vue par les deux yeux.

Ensuite, les sujets devaient signaler qu’ils voyaient consciemment les deux images en frappant une touche spécifique sur un clavier. L’expérience a montré que les hommes hétérosexuels démontraient une grande capacité à voir l’image érotique de la femme nue. Mais lorsqu’on leur montrait l’image d’un homme nu, il leur était plus difficile de la détecter. Les femmes hétérosexuelles avaient moins de difficulté à voir la photo d’une image de femme nue, de même que les hommes homosexuels.

Les résultats montrent que nous sommes capables de voir des images érotiques qui correspondent à notre orientation sexuelle, même lorsque ces images sont fugaces ou difficiles à voir.