Si Musk peut licencier les trois quarts du personnel de Twitter, les autres entreprises technologiques peuvent-elles faire de même ?

Le secteur de la technologie a connu des centaines de milliers de licenciements au cours des derniers mois. Mais nulle part ailleurs ces vagues de départs n’ont été plus importantes et plus visibles que chez Twitter, où quelque 75 % des emplois ont disparu.

Pourquoi est-ce important ?

En gardant à l'esprit la récente coupe nette de Twitter, les autres entreprises du secteur technologique évaluent comment faire plus avec moins de personnel. La question à laquelle il faut répondre est de savoir dans quelle mesure celles-ci peuvent réduire leurs effectifs sans aller trop loin.

Dans l'actualité. Elon Musk a procédé à d'importantes réductions de personnel depuis qu'il a pris les rênes de Twitter, en octobre. Il aurait ramené le nombre d'employés de près de 8.000 à environ 2.000. Et la semaine dernière encore, des dizaines d'autres employés ont dû quitter l'entreprise.

  • D'autres entreprises, elles aussi, tentent désormais de réduire la voilure pour les projets ayant peu de chances de succès en procédant à des licenciements et en interrompant les
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Meer premium artikelen
Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20