Mujica, le président de l’Uruguay, transforme le palais présidentiel en refuge pour sans-abris

Durant l’hiver 2011, cinq Uruguayens sont décédés d’hypothermie car ils n’avaient pu être accueillis dans les refuges mis à disposition pour les sans-abris à Montevideo. Pour éviter que ce type de situation ne se reproduise, le président de l’Uruguay, Jose Mujica a décidé que le Palais présidentiel figurerait dorénavant dans la liste des édifices publics servant au logement des personnes sans domicile fixe. Le président avait, au préalable, demandé qu’une liste des lieux publics disponibles soit dressée pour prévenir toute situation de saturation comme en 2011.

Actuellement, le président Mujica n’occupe pas la résidence présidentielle « Suárez y Reyes » du quartier Lo Prado inhabitée et ne servant que pour les réunions. Il vit dans une ferme familiale située dans la périphérie de Montevidelo, à Rincón del Cerro avec sa femme, la sénatrice du Mouvement de participation populaire, Lucia Topolanski.

Le 24 mais dernier, une mère sans-abris et son fils avaient demandé à être réfugiés dans le palais présidentiel mais ils avaient pu finalement être logés ailleurs. En 2011, lors de la pénurie de refuges, la ministre du Développement social, Ana Vignoli, avait été démise de ses fonctions.

Plus
Lire plus...
Marchés