Milton Friedman en 2002 : ‘L’euro est l’ennemi de la démocratie’

L’économiste américain lauréat du prix Nobel 1976, Milton Friedman, qui est également le fondateur du courant monétariste, et a conseillé les présidents américains Richard Nixon et Ronald Reagan, est décédé en 2006.

Il y a 10 ans de cela, il avait prophétisé le déclin de l’euro. En Août 2002, il avait donné une interview au magazine britannique Central Banking au cours de laquelle il avait donné son sentiment sur l’union monétaire européenne : «La monnaie unique va imploser dans les 5 à 15 prochaines années. Non seulement l’euro ne fonctionnera pas, mais il sera également «l’ennemi de la démocratie ». L’euro ne remplacera jamais le dollar et sera toujours une illusion technocratique. Pourquoi? Parce que les travailleurs européens ne sont pas assez mobiles, qu’il y a trop de blocages économiques et que les nombreuses différences culturelles entre les pays européens sont insurmontables. Un jour, l’adoption de cette monnaie «contre nature » coûtera cher aux pays européens ».