« Les marchés doivent garder un œil sur quatre facteurs de risque », avertit Mohammed El-Erian

Les marchés sont dans le vert en ce début d’année. Mais le célèbre économiste Mohammed El-Erian met en garde : un regain du covid, un pouvoir d’achat en berne, une inflation résistante et des taux intérêt élevés plus longtemps pourront mettre des bâtons dans les roues des indices boursiers et des actions.

Pourquoi est-ce important ?

Après une année catastrophique, les marchés boursiers commencent l'année sur des notes positives, notamment grâce l'amélioration de certains éléments dans l'économie. Ce rallye est-il parti pour durer ?

Les faits : Une belle reprise à la bourse, en ce début d'année.

  • "Les marchés financiers ont entamé la nouvelle année dans un état d'esprit optimiste, soutenu par un alignement insaisissable de perspectives de croissance mondiale plus fortes, une baisse de l'inflation et des banques centrales moins restrictives", décrit le célèbre économiste d'Allianz et président du Queen's College de l'Université de Cambridge, Mohammed El-Erian, dans une opinion publiée par Bloomberg.
  • L
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20