Madrid annonce un nouveau plan d’aide de plus de 10 milliards d’euros et supprime temporairement la taxe sur les denrées alimentaires de première nécessité

Le gouvernement espagnol va supprimer la taxe sur les aliments essentiels pendant six mois dans le cadre d’une série de mesures visant à soutenir les citoyens face à la forte inflation.

Pourquoi est-ce important ?

Les efforts déployés par l'Espagne pour lutter contre la hausse de l'inflation dans le pays ont porté leurs fruits ces derniers mois, le taux étant passé d'un niveau record de 10,8 % en juillet à 6,8 % en novembre. Toutefois, les prix des denrées alimentaires sont restés obstinément élevés, augmentant de 15 % en novembre par rapport à l'année précédente.

L’actualité : Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a annoncé que la TVA sur les produits alimentaires essentiels, tels que le pain, le fromage et les légumes, sera réduite de quatre pour cent à zéro. Pour les pâtes et l’huile de cuisson, la TVA sera réduite de moitié, à 5 %, a précisé M. Sanchez.

  • Selon le gouvernement espagnol, les mesures seront ressenties presque immédiatement par les Espagnols lors de leurs achats.
  • En effet, selon les dernières données de l’office statistique espagnol INE, les aliments et les boissons non alcoolisées sont devenus 15,3 % plus chers en novembre par rapport au même mois en 2021.
  • Dans certains cas, certains produits, comme le lait et les céréales, ont même augmenté de plus de 30 %. 
  • Toutefois, le taux de TVA de 21 % reste en vigueur pour l’alcool, le tabac et les boissons sucrées.
  • Le gouvernement a également approuvé une aide unique de 200 euros pour les familles dont le revenu est inférieur ou égal à 27.000 euros, afin de compenser la hausse des prix des denrées alimentaires. Cela toucherait 4,2 millions de ménages, selon le gouvernement espagnol.
  • Les réductions des taxes sur l’électricité et le gaz, qui devaient expirer à la fin de cette année, resteront également en vigueur pendant six mois supplémentaires.
  • Le nouveau paquet de mesures de soutien s’élève à 10 milliards d’euros, ce qui porte à 45 milliards d’euros le total des dépenses du gouvernement pour les mesures de soutien cette année.
  • Le rabais temporaire sur l’essence et le diesel expire, ce qui permettra au gouvernement de Madrid d’économiser quelque 6 milliards d’euros par an. Le rabais continuera à s’appliquer uniquement aux agriculteurs, aux transports routiers professionnels et à la pêche.

Inflation espagnole

Contexte : Depuis que la Russie a envahi l’Ukraine en février, le gouvernement espagnol a annoncé plusieurs programmes d’aide pour aider les ménages les plus pauvres à faire face à l’inflation.

  • Ces mesures, associées à un accord avec l’Union européenne visant à plafonner les prix du gaz pour la production d’électricité, ont connu un certain succès. En novembre, le taux d’inflation annuel était de 6,8 %, contre 10,8 % en juillet.
  • Le recul de l’inflation est dû en partie à une forte baisse des prix de l’électricité, qui ont diminué de 22 % en novembre par rapport à l’année précédente. Cependant, les prix des denrées alimentaires ont continué à peser sur le portefeuille des Espagnols, augmentant de 15 % en octobre et novembre par rapport à l’année précédente.
  • Selon M. Sanchez, les mesures de soutien aident l’Espagne à atteindre une croissance économique plus forte. Le chef du parti social-démocrate PSOE (Partido Socialista Obrero Español) compte sur une augmentation du produit intérieur brut de plus de 5 % d’ici 2022, ce qui est supérieur à une estimation antérieure du gouvernement, selon l’ANP.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20