L’US Air Force développe des microdrones capables d’imiter le vol des insectes ou des oiseaux

Ces drones d’un genre nouveau pourront battre des ailes, mais aussi changer précipitamment de direction en plein vol, comme le feraient des oiseaux.

S’ils sont aujourd’hui accessibles au grand public – dans une version allégée –, les drones sont avant tout des appareils utilisés pour la surveillance à distance et envoyer des missiles. Ils ont d’ailleurs été longtemps exploités dans le secteur militaire avant de se retrouver dans les mains du commun des mortels. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que le laboratoire de recherche de l’US Air Force travaille sur un nouveau type de drone, en collaboration avec la société californienne Airion Health LLC.

Ce nouveau prototype de microvéhicule aérien (MAV) serait capable d’imiter le vol des oiseaux et des insectes grâce à ses ailes rabattables, mais aussi de changer rapidement de direction en plein vol. Le drone disposerait d’une grande liberté de mouvement. Il pourrait ainsi se déplacer de bas en haut, d’avant en arrière, de droite à gauche, mais aussi de tourner sur lui-même tout en avançant.

« Les applications pratiques après la mise en œuvre réussie de l’invention incluent, mais sans s’y limiter, la surveillance en plein air, les opérations d’essaim aérien et la connaissance de la situation sur le champ de bataille », a déclaré l’Air Force Research Laboratory dans un communiqué consulté par Defence-Blog.

Bien que les caractéristiques physiques de l’appareil n’aient pas été révélées, on peut imaginer que ce dernier sera de taille réduite puisqu’il devra se faire passer pour un oiseau ou d’un insecte. Comme le montre le visuel de l’AFRL, le laboratoire de recherche de l’Armée de l’Air américaine. :

Airion Health, LLC a signé un accord de licence de brevet en janvier avec AFRL pour développer et commercialiser un dispositif permettant de contrôler à six degrés les micro-véhicules aériens à ailes battantes, permettant à l’avion d’afficher une maniabilité semblable à celle d’un insecte. Photo extraite de la vidéo AFRL, « WOW » Technologies. Credit : Marcus Morton

Mettre au point un appareil capable d’imiter les attributs de vol des oiseaux et des insectes ne sera pas le seul défi que devra relever l’US Air Force – elle travaille d’ailleurs sur le sujet depuis plusieurs années maintenant. Il lui faudra en effet parvenir à développer des mécanismes artificiels capables d’imiter les mouvements de vol instinctifs des oiseaux et insectes, autrement dit lui donner la possibilité de voler avec une grande liberté dans toutes les directions, tout en étant capable de changer de voie rapidement. Un premier prototype est déjà en construction et devrait être dévoilé dans les 15 prochains mois.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés