‘L’interdiction de prendre des photos dans les magasins est insensée’

Certains magasins de Belgique interdisent de prendre des photos. Ils essayent d’éviter qu’un client essaye ou teste un certain produit et, qu’ensuite, il vérifie s’il peut l’acheter sur Internet. « À première vue, les commerçants peuvent instaurer une telle interdiction mais celle-ci est-elle sensée ? La question se pose », précise Christine Mattheeuws, la présidente du Syndicat neutre pour indépendants.

Certains magasins de Belgique interdisent de prendre des photos. Ils essayent d’éviter qu’un client essaye ou teste un certain produit et, qu’ensuite, il vérifie s’il peut l’acheter sur Internet. « À première vue, les commerçants peuvent instaurer une telle interdiction mais celle-ci est-elle sensée ? La question se pose », précise Christine Mattheeuws, la présidente du Syndicat neutre pour indépendants.

« Un selfie pour montrer un vêtement est vite pris. De plus en plus de consommateurs le font. Dans cette optique, l’interdiction de prendre une photo est contreproductive et aura des répercussions sur le chiffre d’affaires », estime le SNI.

Baisse du chiffre d’affaires et perte de clients

Le SNI comprend que les commerçants ne veuillent plus que des clients viennent essayer des vêtements ou des produits et, qu’ensuite, ils les achètent sur Internet. « Cela pourrait donc paraître logique », estime l’organisation des indépendants.

Cependant, une telle interdiction effraie les consommateurs et peut faire baisser le chiffre d’affaires des commerçants, précise le SNI.

Les commerçants pourraient perdre une partie importante de leur clientèle. « Il vaudrait mieux que les commerçants profitent des nouvelles technologies et soient créatifs », conclut la présidente du SNI. « A terme, cela rapportera plus que l’interdiction de prendre des photos. »