L’euro fiduciaire fête ses 20 ans et se prépare à faire peau neuve après 2024

Alors que l’euro fiduciaire (billets et pièces) s’apprête à fêter ses 20 ans au passage à l’an neuf, la monnaie unique va faire peau neuve à moyen terme. La Banque centrale européenne (BCE) va en effet lancer un processus, avec consultation du grand public, visant à modifier le graphisme et le thème des billets de banque, a-t-on appris lundi.

Selon la présidente de la BCE, Christine Lagarde, il est temps, après 20 ans, « de revoir l’apparence de nos billets de banque, afin que les Européens de tous âges et de tous horizons puissent s’en sentir plus proches ».

« Nous voulons mettre au point des billets en euros auxquels les Européens peuvent s’identifier, et qu’ils seront fiers d’utiliser comme monnaie », confirme Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE. Cette procédure, qui s’annonce assez longue et complexe, passera tout d’abord par la création de groupes de travail chargés de recueillir l’opinion du public dans l’ensemble de la zone euro sur les thèmes qui pourraient être retenus pour les futurs billets en euros. Un groupe consultatif comprenant un expert de chaque pays de la zone euro soumettra ensuite une liste de nouveaux thèmes au Conseil des gouverneurs de la BCE.

Les billets actuellement en circulation ne représentent ni personnage illustre, ni monument célèbre. Leur graphisme repose sur le thème « Époques et styles architecturaux », représenté par des fenêtres, des portails et des ponts. S’agissant des nouveaux billets, « on ne sait pas ce que tout cela va donner mais rien n’est exclu d’avance », souligne-t-on lundi au sein de la BCE.

Bientôt une zone euro à 21

Reste qu’il faudra s’accorder sur un thème susceptible de « parler » aux citoyens des 19 pays – et bientôt davantage, la Croatie ambitionnant d’adopter l’euro en 2023, la Bulgarie en 2024 – membres de la zone euro…  Les membres du groupe consultatif ont déjà été choisis par la BCE parmi des personnes proposées par les banques centrales nationales de la zone euro, issues de domaines d’activité variés, comme l’histoire, les sciences naturelles et sociales, les arts visuels et la technologie. Pour la Belgique, il s’agit du photographe Stephan Vanfleteren.

La BCE, sur la base des propositions du groupe consultatif, demandera au public de se prononcer sur les thèmes présélectionnés. Ensuite, un concours de graphisme sera lancé, à l’issue duquel la BCE consultera encore une fois les membres du public.  La décision finale sera prise par le Conseil des gouverneurs en 2024. Il faudra ensuite produire les nouveaux billets, sachant qu’il y a actuellement plus de 27 milliards de billets de banque en circulation. Il est encore trop tôt pour connaître la date d’émissions de ces nouveaux euros, mais il faudra encore quelques années de patience pour avoir ces nouveaux billets dans son portefeuille.

L’euro est actuellement la monnaie officielle de plus de 340 millions d’Européens. Le soutien populaire à la monnaie semble rester fort. Selon un récent sondage réalisé pour la Commission européenne, 78% des sondés (76% en Belgique) estiment que la monnaie unique est une bonne chose pour l’Union européenne, à peine 14% des personnes interrogées pensant le contraire.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20