Les taux négatifs se rapprochent pour tous les professionnels

(EPA)

Si les taux de référence restent à leurs niveaux actuels, le mécanisme des taux négatifs va se généraliser pour l’ensemble des clients professionnels, prévient le CEO d’ING Belgique, Erik Van Den Eynden, ce vendredi dans L’Echo.

ING Belgique applique déjà des taux d’intérêt négatifs pour les dépôts de ses gros clients professionnels. Mais la banque envisage désormais d’étendre le mécanisme aux autres clients professionnels.

‘On le fait déjà sur les très grands volumes’, confirme Erik Van Den Eynden, dans une interview accordée à L’Echo. ‘Et on travaille maintenant à l’appliquer aussi à d’autres catégories de clients professionnels. Si les taux de référence restent au niveau où ils sont, les taux négatifs vont se généraliser pour les clients professionnels, cela ne fait pas de doute’, prévient-il.

‘Notre plus grand défi: faire comprendre au client qu’il faut payer pour le service

Le CEO d’ING Belgique précise cependant que les taux négatifs ne sont pas à l’ordre du jour pour les clients particuliers. ‘Autant c’est compréhensible pour les clients professionnels, autant cela me paraît impraticable pour le client particulier’, estime-t-il.

L’Echo rappelle encore qu’Erik Van Den Eynden avait, par le passé, tenté de plaider pour les taux d’intérêt à 0% sur l’épargne, mais sans succès. Une telle mesure aurait été politiquement et commercialement inapplicable.

Il est depuis revenu à des sentiments plus neutres sur le sujet. ‘Jusqu’à présent, on gère’, dit-il. ‘Les banques ne doivent pas se plaindre: elles parviennent à augmenter la marge d’intérêt sur les crédits et à diminuer les coûts. Mais notre plus grand défi, c’est de faire comprendre au client qu’il faut payer pour le service. Jusqu’à présent, le service était gratuit car compensé par une marge d’intérêt importante, mais c’est fini. Ce n’est pas amusant mais c’est comme ça.’