Les Saoudiens construisent la “Riviera du Moyen-Orient”

En 2019, l’Arabie saouditeva transformer une partie de sa côte nord-oued en « Riviera duMoyen-Orient ».  

Cette initiative nommée « Amalaa » a été financée par Fonds d’investissementpublic saoudien (FIP). Situé le long de la mer Rouge, Ce projet faitpartie de la stratégie saoudienne utilisée par le prince héritierMohammed bin Salmane pour diversifier l’économie nationale afin quele pays ne dépende plus uniquement de l’extraction du pétrole.

Expérience de luxe

Selon le FIP, le nouveauprojet peut être qualifié d’extension naturelle de la régiontouristique méditerranéenne. La nouvelle zone comprendra des hôtelset des villas, à proximité de zones commerciales, des ports deplaisance et de yachts. La construction d’une académie d’art estégalement prévue.

Amaala sera dirigé parson directeur général, Nicolas Naples, qui a accumulé plus detrente ans d’expérience dans la mise en place et la gestion deprojets touristiques. Naples a travaillé aux États-Unis, en Chine,à Macao et au Vietnam. Parmi ses clients figuraient Ritz Carlton,Marriott, Four Seasons et Caesars Entertainment Corporation.

« Amaala offrira auvisiteur une expérience de luxe unique », a souligné Naples. »L’offre s’étendra à la culture, à l’art, à la mode et ausport. » Les détails financiers des investissements n’ont pasété communiqués. Une date limite concrète pour la réalisationd’Amaala n’a pas encore pu être fournie.

Neom

Amaala fait partie duportefeuille de projets que le Fonds d’investissement public a mis aupoint. Ce paquet comprend également Neom, une mégapole de 500 milliards de dollars alimentée par la robotique et les énergies renouvelables sur la côte de la Mer rouge sur 26.500 kilomètrescarrés.

Selon Gaurav Sinha,fondateur de la société Insignia, basée à Dubaï, l’objectif detous ces projets est de se concentrer sur le groupe des 2,5 millionsde touristes de luxe dans le monde.

« Le projet combineune beauté naturelle exceptionnelle avec un service supérieur, etse centre également sur l’aventure et la découverte d’une régionencore inconnue pour beaucoup », a déclaré Sinha.

« Dans le voisinageimmédiat, vous trouverez le site archéologique d’Al-Ula qui faitpartie du patrimoine mondial. Mais vous pourrez en outre profiter dubeau temps et d’une réserve naturelle protégée. »