Les sanctions de l’UE sont en place, mais un navire grec transporte toujours du charbon russe

Un navire appartenant à une société basée en Grèce a transporté du charbon depuis un port de Russie à la fin du mois dernier. Les sanctions de l'Union européenne étaient pourtant déjà entrées en vigueur.

Contexte : la Commission européenne a interdit à tous les États membres de l'UE d'importer davantage de charbon en provenance de Russie ; une mesure prise en représailles à l'agression russe en Ukraine.

L'embargo sur le charbon russe a été décidé en avril. Après une

Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus