Les magasins sans personnel, la solution pour ouvrir les jours fériés ?

Les caisses automatiques ouvrent de nouvelles perspectives pour le secteur de la distribution. ISOPIX

Le groupe français Casino compte sur ses caisses automatiques pour assurer le service les jours fériés. Des magasins sans membre de personnel, qui ouvrent de nouvelles perspectives pour la distribution.

La nouvelle résonne comme un rêve prémonitoire. Ou un cauchemar. Les magasins Casino en France ont trouvé la solution radicale pour assurer l’ouverture des enseignes les 25 décembre et 1er janvier. Le personnel des caisses est remplacé par des caisses automatiques. Les seules personnes présentes dans les magasins les jours fériés seront les vigiles aux entrées.

La chaîne n’en est pas à son coup d’essai. L’année passée, la formule avait été testée dans un magasin lyonnais. Cette année, ce sont une centaine d’établissements qui ouvrent leurs portes sans membre du personnel.

Beaucoup de monde à convaincre

Les syndicats y voient une provocation. Ils dénoncent un premier pas vers la déstructuration totale des horaires de travail, rapporte Le Figaro. Le groupe Casino, de son côté, y voit l’extension d’une formule qui existe déjà durant les week-end.

En France, l’initiative reste isolée, du moins dans une telle ampleur. Le groupe Carrefour n’a ouvert qu’une enseigne 100% automatique le jour de Noël, à Paris.

Sortir du 9-17

Chez nous, pas de magasin robotisé ouvert les jours de fête. Mais l’idée percole chez les acteurs de la distribution. Ces caisses automatiques, sans personnel, pourraient en effet permettre aux magasins physiques de concurrencer les distributeurs digitaux. Sortir de la logique des horaires tels qu’on les connait constitue un défi majeur pour les distributeurs traditionnels, comme le rapporte le CEO de Comeos dans les colonnes du journal Le Soir.

L’initiative de Casino témoigne, une fois de plus, de la nécessité du secteur de se transformer et de s’adapter à la concurrence des services en ligne.