Les deux plus grands producteurs de chocolat du monde craignent une pénurie mondiale

Nous pourrions manquer de 2 millions de tonnes de chocolat en 2030 en raison du temps plus sec en Afrique, d’un champignon qui affecte les cacaoyers, et de la forte hausse de la demande pour le chocolat, ont averti les porte-parole de deux des plus grands fabricants de chocolat du monde, Mars Inc. et Barry Callebaut, rapporte le Washington Post.

La demande accrue pour le chocolat est le résultat de l’expansion de la classe moyenne dans les pays émergents. Ainsi, les Chinois mangent deux fois plus de chocolat qu’il y a 10 ans. De même, le monde est de plus en plus friand du chocolat noir, qui contient une plus grande proportion de cacao que les autres types de chocolat.

La sécheresse en Afrique de l’Ouest, et notamment en Côte d’Ivoire et au Ghana, qui produisent 70% du cacao mondial, a eu pour effet d’affaiblir les récoltes. La maladie de la gousse gelée, un champignon qui affecte les plants de cacao, est quant à elle responsable de la destruction de 30 à 40% de la production.

Cela a eu pour conséquence de faire monter les cours du cacao de 60% ​​au cours des deux dernières années. Cette pénurie de cacao a stimulé l’innovation, et de nouvelles espèces ont été crées. L’une d’entre elles en particulier, produit 7 fois plus de fèves que les cacaoyers traditionnels. Malheureusement, le cacao qu’elle produit est bien moins savoureux, ou, comme le commente Mark Schatzker dans Bloomberg :

Des efforts sont entrepris pour rendre le chocolat bon marché et abondant, ce processus le rendant par inadvertance aussi insipide que les tomates de supermarché d’aujourd’hui, encore un nouvel aliment qui passera de savoureux à négligeable sur la voie de la plénitude, comme le poulet ou les fraises ».

On ne sait pas encore si les consommateurs préféreront manger du chocolat moins délectable pour un prix contenu, ou du chocolat succulent bien plus cher…