Les conflits commerciaux frappent plus durement l’UE

Duisburg, Allemagne. (Isopix)

Selon de nouvelles données de l’OCDE, les conflits commerciaux mondiaux et le ralentissement de la croissance ont un impact plus marqué sur l’UE que sur d’autres régions.

Outre les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis, l’Union européenne doit faire face à l’incertitude provoquée par le Brexit et au plongeon de l’industrie allemande. Les chiffres trimestriels de l’OCDE sur le commerce international montrent que les exportations de l’UE ont diminué de 1,8% au troisième trimestre par rapport au second. Les importations ont quant à elles chuté de 0,4% au cours de cette même période.

Le ralentissement des échanges a un impact sur la croissance économique. La plupart des États membres de l’UE ont une économie ouverte et dépendent fortement du commerce international. En Allemagne, par exemple, le commerce international ne représente pas moins de 87% du produit intérieur brut (PIB). À titre de comparaison, il ne représente que 27% aux États-Unis…