Les compagnies aériennes souffrent des troubles sociaux à Hong Kong

epa07953430 Police gather on a street during a rally against police brutality in Hong Kong, China, 27 October 2019. Hong Kong has witnessed months of mass protests, which were originally triggered by a now withdrawn extradition bill, and have since turned into a wider pro-democracy movement. EPA-EFE/LYNN BO BO

Le secteur de l’aviation ressent clairement les effets des troubles sociaux à Hong Kong. Les manifestations anti-gouvernementales ont entraîné une diminution significative du nombre de voyageurs. Par conséquent, de nombreuses compagnies aériennes ont perdu des revenus importants au cours des derniers mois. Pour limiter cet impact négatif, plusieurs transporteurs aériens ont demandé au gouvernement de Hong Kong une dispense des redevances aéroportuaires.

Le Conseil des représentants des compagnies aériennes (BAR) de Hong Kong, qui représente plus de 70 compagnies aériennes, a écrit au gouvernement pour demander un allégement temporaire des redevances d’atterrissage et de stationnement, ainsi que du loyer et d’autres coûts opérationnels.

Rentabilité des compagnies aériennes

« Nous avons déjà constaté une baisse à deux chiffres du nombre de passagers en août par rapport à l’année dernière. Nous nous attendons à ce que la situation s’aggrave au cours des derniers mois de l’année », a déclaré le président du BAR, Ronald Lam, dans une lettre au conseil de l’aéroport local.

« De nombreuses compagnies aériennes ont déjà réduit leurs services à destination et en provenance de Hong Kong. De nombreuses liaisons sont devenues non rentables en raison de la baisse du nombre de passagers. »

La compagnie aérienne locale Cathay Pacific a déclaré qu’elle appuyait la demande de BAR visant à prendre des mesures à court terme pour aider les compagnies aériennes à rester viables sur le plan commercial. La société a récemment annoncé qu’elle réduirait sa capacité pour la prochaine saison d’hiver. Cathay Pacific a enregistré une baisse de 11,3% du nombre de passagers en août en raison de la chute de la demande.

Les compagnies aériennes étrangères ont également été touchées par les émeutes à Hong Kong. La compagnie australienne Qantas Airways a déjà opté pour des appareils plus petits sur ses vols à destination de Hong Kong.

Cible

Hong Kong était le huitième aéroport du monde en termes de trafic passagers en 2017. Selon l’Autorité aéroportuaire de Hong Kong, l’aéroport a accueilli six millions de passagers en août. Cela représentait une diminution de 12,4% par rapport au même mois de l’année dernière. Les liaisons entre Hong Kong et la Chine continentale, l’Asie du Sud-Est et Taïwan auraient été durement touchées.

L’aéroport lui-même était également une cible importante des activistes, qui s’opposent à la domination croissante que le gouvernement chinois veut avoir sur Hong Kong.