Les caméras de sécurité recommandées et vendues par Amazon peuvent vous espionner

Selon une étude récente, les caméras de sécurité recommandées et vendues par Amazon comportent d’énormes risques pour la sécurité de l’utilisateur, rapporte The Independent. Les caméras de sécurité possédant le label Amazon Choice peuvent être facilement piratées, indique une enquête de Which?, une association britannique de défense des consommateurs. Les failles en matière de sécurité de ces caméras permettent aux cybercriminels de les pirater et de les utiliser pour espionner leurs propriétaires.

Amazon Choice

Les articles populaires vendus par le géant du commerce en ligne possèdent un badge Amazon Choice. En outre, ils apparaissent généralement au sommet des résultats lors d’une recherche d’article avec l’assistant vocal Alexa.

‘Il semble qu’il y ait très peu de contrôle de qualité pour ces produits ne répondant pas aux normes. Ils représentent un risque pour la sécurité des personnes, mais sont toutefois vendus et recommandés par Amazon’, a déclaré Adam French, expert en droits des consommateurs de Which?.

‘Amazon et les autres détaillants en ligne doivent retirer ces appareils de la vente et améliorer la façon dont ils contrôlent ces produits. Ils ne devraient certainement pas promouvoir des produits qui mettent en danger la vie privée des personnes.’

Un problème mondial 

Sur Amazon, plusieurs acheteurs ont affirmé avoir été espionnés au moyen des caméras de sécurité acquises.

‘Quelqu’un nous a espionnés. Ils ont parlé à travers la caméra et l’ont allumée et éteinte à volonté. Vraiment effrayant’, a expliqué un utilisateur évoquant une caméra de sécurité sans fil Victure, récompensée par 4,4 étoiles sur Amazon. Plusieurs plaintes ont été formulées au sujet de cet article. Bien qu’informé du problème, Amazon continue toutefois de proposer ce produit à la vente.

Selon le rapport, environ 50.000 caméras de sécurité au Royaume-Uni et 2 millions dans le monde seraient concernées. Amazon a refusé de faire des commentaires sur cette étude.

‘La révélation que plus de 50.000 caméras connectées à Internet vendues par Amazon et d’autres détaillants pourraient présenter des failles critiques en termes de sécurité n’est que la pointe de l’iceberg’, a déclaré Wai Man Yau, vice-président de l’entreprise de logiciels Sonatype.

‘Chaque jour, des milliers de composants logiciels vulnérables sont intégrés à une large gamme d’appareils. Cela ne concerne pas uniquement les marques inconnues cachées sur Amazon. Les fabricants, les détaillants, les gouvernements et les consommateurs doivent tous être informés des risques et travailler ensemble de manière efficace pour sécuriser notre monde de plus en plus connecté.’

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20