Les barrières sociales et culturelles se reflètent aussi dans la télécommunication

[PICTURE|sitecpic|lowres]

L’existence de barrières internes à l’intérieur des pays peut être clairement démontrée également grâce aux données de la télécommunication. C’est la conclusion d’une enquête de scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) sur le trafic de télécommunication entre-autre en Grande-Bretagne, Italie et Belgique. Les chercheurs ont ainsi constaté qu’en Grande-Bretagne, seuls 9,5% des communications semblent dépasser une distance de 160 km au nord de Londres, En Italie, seuls 7,8% des communications de la région industrielle Turin-Milan franchissent la frontière nord de l’Emilie-Romagne. En Belgique, il faut constater que seulement 3,5% du trafic téléphonique total dépasse la limite entre la Wallonie et la Flandre.

« Beaucoup d’habitants de pays comme la Grande-Bretagne, l’Italie et la Belgique ressentent l’existence d’une frontière intérieure dans leur pays, ce qui a pour conséquence le traçage d’une ligne entre différents groupes sociaux et diverses caractéristiques régionales », affirme Carlo Ratti, chef de l’étude auprès du Department of Urban Studies and Planning du Massachusetts Institute of Technology. « Ces délimitations peuvent aussi être observées dans le structures de communication que les pays concernés enregistrent. Ces barrières invisibles peuvent d’ailleurs constituer un important instrument de travail pour arriver à une meilleure connaissance des interactions sociales et commerciales entre les divers groupes de population à l’intérieur des frontières d’un pays ».

« Les résultats de l’enquête montrent que la population, malgré les connections digitales de la société actuelle, pense encore en termes géographiques à propos des communautés », affirment les chercheurs. « Une analyse des réseaux de communication existants » permet aussi d’identifier les caractéristiques régionales d’un pays ». En outre, les résultats de l’étude confirment la force importante des barrières politiques ou linguistiques existantes. De plus, le professeur Ratti fait remarquer que ces modèles sont le reflet d’une nature géographique qui a grandi en dehors de la population elle-même et ils pourraient représenter un instrument de travail de grande valeur et un fil conducteur pour les autorités politiques.

Les scientifiques disent avoir pu observer des résultats similaires en France, au Portugal, en Côte d’Ivoire et en Arabie Saoudite. Ils ajoutent que ces résultats pourraient être utiles pour l’étude de marchés à des fins commerciales.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20