Les Allemands nostalgiques utilisent toujours le Deutsche Mark

L’euro est peut-être voué à disparaître, mais ce ne sont pas les Allemands nostalgiques du Deutsche Mark qui s’en plaindront. Le Wall Street Journal nous apprend ainsi que beaucoup de petits commerces acceptent toujours l’ancienne monnaie allemande est que son usage n’est pas exceptionnel.

Comme les autres pays membres de l’euro, l’Allemagne a adopté la monnaie unique le 1er janvier 2002, et le mark a immédiatement cessé d’être la monnaie nationale. Mais les citoyens allemands ont conservé par devers eux 13,2 milliards de marks en espèces, soit environ 6,75 milliards d’euros. C’est une somme plus importante que les avoirs conservés par les nationaux des autres Etats membres dans les autres anciennes devises. En fait, à la différence de la France ou de l’Italie, qui ont institué des délais maxima pour l’échange des francs ou des lires contre des euros, l’Allemagne n’a pas prévu de date limite et cet échange est donc encore possible aujourd’hui, plus de 10 ans plus tard. Les commerçants sont donc libres de commercer en marks, puisqu’il leur est possible de les convertir contre des euros au taux de 1,96 marks contre un euro.

Et cela tombe bien, car beaucoup d’Allemands qui ont mis de l’argent de côté, ne se souviennent plus toujours des endroits où ils ont pu le mettre, et lorsqu’ils retrouvent par inadvertance ces sommes qu’ils ont mises de côté, ils sont heureux de pouvoir les utiliser.

Introduit en 1948 dans les zones occupées de l’Allemagne avant la création du drapeau de l’ex-RFA, de sa constitution et de son hymne national, le mark représente bien plus pour les citoyens allemands qu’une simple monnaie. Dans un pays où le drapeau national évoque les pires souvenirs du nazisme, le mark a pu s’y substituer comme un symbole national, et ce d’autant plus que ce sont des effigies de héros nationaux qui y figurent.

Ainsi, la chaîne de prêt à porter C&A, qui réalise son plus gros chiffre d’affaires en Allemagne, réalise tout de même chaque mois 150.000 marks de ventes, tandis que 90% des cabines téléphoniques de l’opérateur Deutsche Telekom acceptent encore les marks. 

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20