Les 50 Fukushima ‘s’attendent à mourir bientôt’

Les braves “50 Fukushima”, qui se battent pour tenter de refroidir les réacteurs et éviter une fusion dans la centrale nucléaire de Fukushima gravement endommagée à cause du tsunami du 11 mars dernier, sont exposés à de très fortes radiations. La mère de l’un d’entre eux, s’exprimant au téléphone au moyen d’un interprète, en larmes, a expliqué au journal Foxnews que son fils de 32 ans lui avait dit que lui et ses collègues avaient accepté l’idée qu’ils allaient probablement tous mourir de la maladie des rayons (syndrome d’irradiation aigüe) à court terme ou d’un cancer plus tard. Elle parlait sous couvert de l’anonymat, parce que les responsables de l’usine ont demandé aux travailleurs de ne pas communiquer avec les media ni avec leurs proches pour éviter d’effrayer le public. Elle n’a pas pu dire si certains d’entre eux souffraient déjà de la maladie des rayons, mais a expliqué qu’ils savent qu’il leur est impossible d’avoir échappé à des doses mortelles de radiation.

TEPCO, qui exploite la centrale d Fukushima, a évoqué trois cas de personnes affectées par la radioactivité qui ont été traitées la semaine dernière après avoir été mises en contact avec de l’eau radioactive. Il n’y aurait pas eu d’autres membres parmi les 50 Fukushima développant des symptomes de maladie des rayons, d’après ses rapports.

Selon le ministre de l’intérieur, Banri Kaieda, 500 à 600 personnes seraient logées à proximité de la centrale. Il a indiqué en outre que les travailleurs n’auraient pas tous reçu des draps traités au plomb pour éviter la contamination venant du sol pendant le sommeil. « Mon fils dort sur un bureau, parce qu’il a peur de s’allonger sur le sol », a expliqué la mère du travailleur à Fox News. « Mais ils disent que la radioactivité est partout et je pense que cela ne le sauvera pas ».

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20