Le ‘Wakanda’ du super-héros Black Panther, partenaire commercial des USA

Wakanda is het fictieve land waar superheld Black Panther vandaan komt. - Matt Kennedy/Marvel Studios.
Dans l’univers Marvel, Wakanda est le pays d’où vient le super-héros Black Panther. – Matt Kennedy/Marvel Studios.

Sur le site du département américain de l’Agriculture, le ‘Wakanda’ était renseigné comme partenaire commercial des ÉtatsUnis. Problème: ce pays n’existe que dans l’univers de Marvel.

Dans l’univers Marvel, Wakanda est le pays d’où vient le super-héros Black Panther. Et pourtant, il figurait sur le site du ministère de l’Agriculture parmi les pays avec lesquels les États-Unis font du commerce. Francis Tseng, un ingénieur de New York, l’a remarqué en recherchant les droits d’importation sur les produits agricoles.

Les spéculations se sont multipliées lorsque Tsneg a fait part de sa trouvaille sur Twitter. Par exemple, la twittosphère s’est demandé si c’était là le signe avant-coureur d’une nouvelle guerre commerciale, ou encore de la prochaine reconnaissance d’autres pays de l’univers Marvel, comme Latveria de The Fantastic Four ou Sokovia de Captain America.

Depuis lors, le département américain a retiré le pays de la liste. Wakanda a, semble-t-il, été ajouté comme test… Et quelqu’un a oublié de le retirer. ‘Sommes-nous engagés dans le libre-échange avec Wakanda, oui ou non ?’, a encore demandé un journaliste d’Orlando, en plaisantant. ‘Et qu’en est-il des négociations avec Agrabah [le royaume fictif d’Aladdin]?’

Ce n’est pas la première fois qu’un pays qui n’existe pas se fait une place dans les cercles gouvernementaux. En 2017, Witold Waszczykowskide, alors ministre polonais des Affaires étrangères, avait déclaré le plus sérieusement du monde qu’il avait discuté avec des représentants de San Escobar et du Belize, pour évoquer la possible représentation de la Pologne au Conseil de sécurité de l’ONU. Un moment gênant… Le San Escobar n’existe pas.