Le vélo gratuit dans le train a trop de succès: la SNCB l’interdit aux heures de pointe

Daina Le Lardic / Isopix

Il ne sera plus possible de prendre le train avec un vélo, avec ou sans payer de supplément, pendant les heures de pointe pour se rendre à la Côte ou dans les Ardennes.

L’actu: il y a trop de vélos dans les trains depuis que le gouvernement a octroyé à tous les Belges 12 voyages gratuits en train. De plus, il a été décidé que les personnes qui embarquent avec leur bicyclette ne devraient plus s’acquitter du supplément de 5 euros, et ce jusqu’au 31 décembre.

La nouvelle règle: le vélo ne sera plus autorisé dans les trains aux heures de pointe, gratuitement ou non, pour certaines destinations populaires comme la Côte belge ou les Ardennes. Et la SNCB compte large: avant 13h et entre 16h et 20h.

Précisons que les vélos pliables sont eux toujours autorisés, à condition qu’ils soient repliés et bien rangés.

Cette mesure sera d’application du 18 juillet au 30 août. Après les grandes vacances, elle devrait donc être supprimée.

Une alternative? Il n’y en a pas. Le porte-parole de la SNCB, Dimitri Temmerman, a déclaré à Radio 1 qu’il était tout bonnement impossible d’augmenter le nombre de voitures des trains. ‘Depuis la crise du coronavirus, les trains fonctionnent déjà à pleine capacité’, a-t-il expliqué.

Lire aussi: