Le sponsoring sportif fait la promotion d’une alimentation malsaine

La plupart des aliments etboissons dont le sponsoring sportif fait la promotion, auxEtats-Unis, sur Internet et à la télévision, peuvent êtreconsidérés comme des produits néfastes pour la santé. En outre,ces publicités pourraient contribuer à l’épidémie d’obésitéchez les enfants et les adolescents, indique une étude menée sousla direction de chercheurs de la New York University.

Si l’on observe les normesinternationales, il semble que la majorité des sponsors fait lapromotion de produits peu sains. L’étude est basée sur lesstatistiques de programmes sportifs pouvant atteindre des enfantsentre 2 et 17 ans et se rapporte à des données couvrant la période2006-2016.

Inquiétant

« L’étude aboutit àdes résultats particulièrement décevants », explique laresponsable Marie Bragg, professeur de santé publique à la New YorkUniversity. « Plus des trois quarts des produits ne respectaientpas les normes minimales de nutrition. »

La nourriture et lesboissons sont une des catégories de publicité les plus importantespour le sponsoring sportif (près de 19%). Seul le secteur automobile détientune part plus importante avec 20%.

Les chercheurs ontconstaté que la plus importante promotion de nourriture et deboissons est opérée par la National Football League(NFL), pour laquelle on compte dix sponsors, suivie par la NationalHockey League (NHL), avec 7 partenaires commerciaux.

Il est particulièrementsurprenant que la Little League Baseball se retrouve à la troisièmeplace, avec six sponsors. Selon les chercheurs, il s’agit d’unesituation inquiétante étant donné que cette compétition s’adresseaux enfants.

La Major League Baseball(MLB), la National Basket Association (NBA), la National CollegiateAthletic Association (NCAA), la Professional Golfers Association(PGA) et la National Association for Stock Car Auto Racing (NASCAR)ont chacune quatre promoteurs. Arrivent ensuite laFédération Internationale for Football Associations (FIFA) etl’Ultimate Fighting Championship (UFC). Les publicités du footballaméricain comptent également un public important à la télévisionet sur YouTube.

Musique

« Les Etats-Unis sonten proie à une épidémie d’obésité chez les enfants et lesadolescents », ajoute Marie Bragg. « Les résultats de cetteétude ne peuvent suggérer rien d’autre que le fait que lesorganisations sportives et une grande partie de leurs sponsors ycontribuent directement et indirectement. »

« La promotion denourriture et de boissons mauvaises pour la santé par les sportsorganisés est omniprésente. Les organisations sportives doiventdévelopper des stratégies de marketing respectueuses de la santé,alignées sur les recommandations des associations médicalesnationales. »

Une étude antérieure deMarie Bragg sur le sponsoring de nourriture et de boissons par descélébrités du monde de la musique, avait conduit à desconclusions identiques.