‘Le scandale de corruption porte atteinte au Parlement Européen’

Lundi, un tribunal de Vienne a condamné l’ex-ministre autrichien de l’Intérieur et député Européen Ernst Strasser à 4 années de prison pour des faits de corruption.

Des reporters du Sunday Times s’étaient livrés à un petit test pour mettre à l’épreuve l’incorruptibilité des députés européens. Ils s’étaient fait passer pour des lobbyistes, et avaient proposé de payer 100 000 euros aux députés européens qui permettraient de faire adopter des amendements particuliers, tout en enregistrant les conversations. Strasser avait accepté de présenter ces amendements, tout comme Adrian Severin, ancien vice-premier ministre en Roumanie, Zoran Thaler, ancien ministre slovène des Affaires Etrangères.

Ces affaires de corruption sont un désastre pour l’Europe, affirme le site polonais Polityka Online :

« Tout ceci fait que le Parlement Européen, qui était autrefois le symbole de l’indépendance, perd de plus en plus la confiance des Européens. Le taux de participation des électeurs s’effondre à chaque nouvelle échéance législative et il n’était que de 40% aux dernières élections, en comparaison des 60% d’il y a 25 ans.

De plus, selon des sondages récents menés par le International Herald Tribune, 26% des répondants ont une opinion négative du parlement européen. Cela peut ne pas sembler beaucoup, mais c’est déjà 9% de plus qu’en 2008 ».