Le relationnel bien plus important que l’expérience, les connaissances ou le diplôme

D’après un sondage d’Accountemps, division de Robert Half, pour 34 % des gestionnaires canadiens du secteur de la finance et de la comptabilité interrogés, il est plus important d’avoir des capacités relationnelles que des capacités professionnelles. Il y a cinq ans, ce pourcentage n’était que de 1 %. L’expérience n’est un facteur déterminant pour l’embauche que dans 28 % des cas (55 % il y a cinq ans), être à la pointe des connaissances techniques de son métier l’est dans 19 % des cas (24 % il y a cinq ans), et le diplôme dans 8 % des cas. Pour

Kathryn Bolt, présidente Canada d’Accountemps « Aujourd’hui, les compétences en relations humaines représentent un élément essentiel de la culture d’entreprise, car les employés doivent partager des idées et collaborer pour résoudre les problèmes. Les comptables, en particulier, doivent pouvoir travailler avec les membres des autres services de l’entreprise, offrir des conseils stratégiques et présenter des informations financières à des non-initiés ».

[Source: LesAffaires.com]