Le glacier Columbia en Alaska s’est presque réduit de moitié depuis 1986

Le champ de glace de Columbia, d’une hauteur de 3.047 m, situé à Prince William Sound sur la côte Sud de l’Etat d’Alaska, est un des glaciers au mouvement le plus rapide qui. Columbia se réduit depuis les années 80’ et les images fournies par la NASA le confirment. Le champ de glace Columbia est à la frontière des Parcs nationaux de Banff et de Jasper. Il constitue un vestige de l’épaisse masse de glace recouvrant autrefois les montagnes de l’Ouest canadien. Gisant sur un large plateau élevé, il forme le plus grand champ de glace des Rocheuses canadiennes.

La NASA a publié deux images thermiques capturées par leur instrument Thematic Mapper à bord du satellite Landsat 5 : l’une remontant à 1986 et l’autre à 2011. Ces deux images en fausses couleurs thermiques montrent le recul du glacier Columbia au cours des 25 dernières années. Sur la première image de 1986, on remarque que l’extrémité du glacier va jusqu’à l’île Heather. En 2011, la pointe a reculé d’environ 12 miles. Le glacier qui s’étendait sur 51 km a ainsi perdu environ 20 km. De 1984 à 2008, le glacier avait déjà accusé un retrait de 20%. Au fur et à mesure de son recul, le glacier Columbia a également rétréci. Depuis 1980, le glacier a perdu près de la moitié de son volume total. Sur les images thermiques, la neige et la glace sont représentées en couleur cyan, la végétation est verte, les nuages sont blancs et orange clair et la mer est bleu foncé.

 

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20