Le cyber bombardier sixième génération de l’US Air Force se dévoile un peu plus

Le 2 décembre, le cyber bombardier B-21 Raider développé et fabriqué par l’USAF et Northrop Grumman sera présenté au monde entier. Il s’agit là du premier bombardier de sixième génération au monde.

Pourquoi est-ce important ?

Il s’agit du premier bombardier de sixième génération au monde. Celui-ci sera entièrement connecté, plus précis et plus léthal que jamais. Une avancée de taille dans le domaine militaire et aéronautique.

L’innovation : Ce bombardier sera complètement connecté dans le but d’améliorer toutes ses performances.

  • Au total, ce programme aurait couté plus 200 milliards de dollars. Cependant, rien n’a été confirmé par le Pentagone.
  • Ce bombardier sera furtif, mais aussi connecté à un Cloud de combat lui permettant d’avoir une vitesse et un armement jamais vu auparavant.
  • L’armement comprend des armes nucléaires et hypersoniques. Ces armes seront d’une précision inouïe grâce à un logiciel qui comprend toutes les données de toutes les forces armées américaines.
  • Ce bombardier est totalement fabriqué aux États-Unis grâce à des « techniques de fabrication avancées et des outils d’ingénierie numérique », rapporte BFM Business.

Le contexte : Un projet à 200 milliards pour une commande de 100 bombardiers pour le Pentagone.

  • La présentation du B-21 Raider aura lieu à Palmdale en Californie devant la presse. L’avion ne sera présenté que sous un seul angle pour éviter de trop en dévoiler.
  • Pour l’instant, seuls des dessins ont été montrés par Northrop Grumman. On peut y voir « un appareil doté d’un corps de raie manta et d’une tête de faucon pour incarner à la fois la furtivité et la puissance de frappe ».
  • Cet avion aura pour mission de remplacer les Boeing B-52 Stratofortress et les Rockwell B-1 Lancer.
  • Le Pentagone en aurait déjà commandé une centaine. Les premiers bombardiers devraient arriver d’ici 2030.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20