‘Le cri’ d’Edvard Munch est-il vraiment le tableau le plus cher du monde?

Lorsqu’il a peint « le Cri », le tableau qui vient d’atteindre le prix record de 120 millions de dollars lors d’une vente aux enchères chez Sotheby’s, Edvard Munch n’avait pas assez d’argent pour s’acheter des toiles, ce qui explique pourquoi ce chef d’œuvre a été peint sur un carton.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, le tableau était caché dans un hangar à foin. Le prix qu’il a atteint lors de ces enchères en a étonné certains, parce que ce n’est pas une œuvre unique, compte tenu que Munch en a peint plusieurs versions, qui sont aujourd’hui exposées dans des musées.

Ce tableau n’a atteint un prix record que si l’on examine son prix en prix courants. Mais en prix corrigé de l’inflation, il a été dépassé par bien d’autres œuvres, comme l’indique The Economist dans le tableau ci-dessous. Notamment, « le Garçon à la Pipe » de Pablo Picasso (124,3 millions de dollars), « le Portrait du Docteur Gachet » de Vincent Van Gogh (142,3 millions de dollars), ou encore « Au Moulin de la Galette » d’Auguste Renoir (134,6 millions de dollars) ont été vendus plus chers, si on ramène leur prix en dollars d’aujourd’hui.

De plus, ce graphique ne prend en compte que les mises aux enchères ; si l’on ajoute les ventes privées, c’est « Les Joueurs de Cartes » de Paul Cézanne qui s’est vendu 250 millions de dollars en 2011, qui est le tableau le plus cher du monde.

Plus
Lire plus...
Marchés