‘Le cadavre de Reeva Steenkamp était à la morgue, tandis que son corps était à la une du Sun’

Le député britannique John Prescott, du parti travailliste britannique, a lancé une campagne sur Twitter pour inviter ses suiveurs à se plaindre contre le tabloïd The Sun en raison de la couverture que celui-ci a publié après la mort de Reeva Steenkamp, le mannequin de trente ans qui a été tuée par des coups de feu jeudi 14 février au domicile de son petit-ami, l’athlète sud-africain Oscar Pistorius. Tout semble indiquer qu’une dispute entre les deux amants serait à l’origine de ce drame. Pistorius a été inculpé de meurtre par la Cour de Pretoria.

Sur sa ‘cover-page’ le Sun a fait figurer une photo de Steenkamp dans un bikini rose, à côté de laquelle le tabloïd a plaqué le titre racoleur suivant : « 3 coups de feu. Des cris. Le silence. 3 autres coups de feu », puis « Blade Runner Pistorius assassine son amante ».

Prescott affirme que le journal aurait payé 35.000 livres pour obtenir ce cliché de la jeune femme. Son nom ne figure même pas sur la page. Il a adressé un tweet au magnat des médias Rupert Murdoch, qui possède le tabloïd : « Votre journal le Sun vient de toucher un nouveau fond. Pensez-vous vraiment que c’est approprié? ». Il a également poublié sur Twitter le numéro de téléphone du rédacteur en chef du journal et son adresse e-mail, avec le hashtag # HerNameWasReevaSteenkamp.

Lord Prescott demande aux politiciens de tenir compte de cette une avant de s’exprimer dans le journal The Sun. Une pétition a été lancée sur le site change.org pour manifester l’indignation à l’égard de cette une « de mauvais goût et irrespectueuse », souligner l’objetisation de la défunte, et réclamer les excuses du Sun. 4.600 personnes l’ont déjà signée.

 «Le cadavre de Reeva Steenkamp était à la morgue, tandis que son corps était à la une du Sun », écrit Marina Hyde dans le Guardian.

 

 

[PICTURE|siterpic|90×110]