L’Allemagne envisage de déployer un bouclier antimissile semblable au « Dôme de fer » israélien

Depuis l’invasion russe de l’Ukraine, le gouvernement allemand a opéré un changement de fusil d’épaule historique sur les questions de défense : alors que le pays était traditionnellement frileux d’augmenter le budget de ses armées, voila qu’il a débloqué 100 milliards d’euros pour les moderniser. Et parmi les grosses dépenses envisagées, on peut trouver un système de défense antimissile moderne.

Les missiles russes qui pleuvent sur les villes ukrainiennes ont marqué les esprit dans le monde entier et, en Allemagne, il réveillent sans doute encore le souvenirs d’autres bombardements. Cela a peut-être contribué à convaincre le gouvernement allemand de l’utilité d’un système de bouclier antimissile, selon le journal Bild. La décision n’a pas encore été prise formellement, mais le parti social-démocrate du chancelier Olaf Scholz, la principale formation de la coalition au pouvoir, y est favorable, précise le quotidien le plus lu d’Allemagne, repris par BFM Business.

Un bouclier à deux milliards d’euros

« Nous devons mieux nous protéger contre la menace russe. Pour cela, nous avons besoin rapidement d’un bouclier antimissiles à l’échelle de l’Allemagne », argumentait le rapporteur au Bundestag pour le budget de la défense, Andreas Schwarz. « Le système israélien Arrow 3 est une bonne solution. » Ce bouclier antimissile, plus connu sous le nom de sa version israélienne, le fameux « Dôme de fer », coûterait pas moins de deux milliards d’euros et pourrait être opérationnel dès 2025 depuis trois sites en Allemagne, tout en offrant aussi une couverture aux pays plus à l’est, à savoir la Pologne et les pays baltes, ainsi qu’à la Roumanie. Le quotidien allemand ne précise toutefois pas si une collaboration ou une aide au financement est envisagée avec ces différents pays.

« Un rôle clé pour la sécurité de l’Europe »

« Nous pouvons tendre le Dôme de fer au-dessus de nos pays voisins. Nous jouerions ainsi un rôle clé pour la sécurité de l’Europe », abonde Andreas Schwarz. Le système israélien tel qu’il est déployé est essentiellement conçu pour abattre des roquettes de type Katioucha ou Grad lancées par le Hezbollah principalement en direction des villes du nord du pays.

Pour les derniers chiffres disponibles, on sait que le Dôme de fer a intercepté 200 des 480 roquettes tirées de Gaza vers Israël les 10 et 11 mai 2021, sachant qu’il est conçu pour ne cibler que les engins se dirigeant vers des zones habitées.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20