La Vivaldi se trouve dans une impasse concernant la « concession presse » : accorder ce contrat à bpost parait maintenant invraisemblable, mais le confier aux acteurs privés reviendrait à porter un coup fatal à ce contrat

Une forte tension règne au sein du gouvernement fédéral autour de la controversée "contrat presse "concession presse". Bpost risque de perdre les 125 millions d'euros de soutien public prévus pour la distribution des journaux et des magazines : les acteurs privés PPP et Proximy ont remporté le contrat, suivant les recommandations de l'administration. Le kern n'a pas souhaité « prendre une décision en 20 minutes » hier, car Ecolo, Groen et le CD&V avaient des questions complémentaire

Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus