La vitamine D est-elle un remède contre la calvitie ?

 

 

 

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Selon le Wall Street Journal, un remède contre la calvitie aurait peut-être été découvert. Actuellement, les traitements proposés permettent uniquement de freiner la chute de cheveux, la vitamine D pourrait changer la donne.

La vitamine D et la façon dont elle est captée par les récepteurs microscopiques présents dans les follicules capillaires semble jouer un rôle déterminant sur la pousse normale du cheveu. Un cheveu est produit par un follicule pileux tous les deux ou six ans, période après laquelle il devient inactif pendant des semaines ou des mois. La calvitie naît car le follicule ne renouvelle pas son action et que les cellules de la peau ne créent plus ces derniers. En 2011, le  professeur George Cotsarelis avait découvert que la calvitie pourrait être liée à une baisse d’activité de certaines cellules souches présentes dans les follicules capillaires.

Les multiples récepteurs, au niveau des follicules pileux, semblent pouvoir être réactivés par la vitamine D. Elle présente une implication potentielle sur le cheveu et son renouvellement et pourrait refaire fonctionner ces cellules de la peau. Mais des études menées a San Francisco ont montré qu’une molécule, la MED, rendait inactifs les récepteurs de vitamine D. En bloquant le mécanisme des MED chez des souris, les chercheurs ont découvert qu’ils pouvaient leur permettre de retrouver leur pelage.

Seuls deux traitements sont efficaces contre la calvitie, Rogaine et Propocia, mais leur usage est uniquement préventif et ils sont susceptibles de provoquer l’impuissance. Par ailleurs, la personne peut se faire greffer une partie de cuir de chevelu sur une autre partie du crâne mais cette technique n’est pas infaillible puisque les cheveux greffés tombent finalement et ne repoussent pas. Enfin, il n’est possible de greffer qu’un seul follicule pileux à la fois. Toutefois, le professeur de chirurgie plastique de l’université de Tokyo, Kotaro Yoshimura, souhaite parvenir à une greffe de follicule pileux permettant la repousse de 1.000 cheveux.