La Russie a testé un nouveau missile hypersonique

Lancé samedi depuis un avion de chasse MiG-31, le nouveau missile hypersonique russe Kinjal a très bien réussi son vol. Qualifié par le président russe « d’arme invincible », ce missile peut atteindre les 10.000 km/h.

La Russie se glorifie régulièrement de posséder des missiles impressionnants. La dernière démonstration de force du président russe Vladimir Poutine est le missile hypersonique Kinjal (poignard en russe). Il a été tiré samedi depuis un chasseur russe MiG-31 et a atteint sa cible après un vol concluant, a annoncé le ministère de la Défense russe dans une vidéo du tir postée sur YouTube.

Selon le média du Kremlin Sputnik News, la portée de ce missile est de 2.000 kilomètres (environ Bruxelles-Lisbonne). Et selon La Tribune, ce missile hypersonique peut atteindre les 10.000 km/h. La Belgique faisant approximativement 300 kilomètres de long, le missile n’aurait besoin que de deux minutes pour traverser le pays.

La date de lancement de ce missile n’est pas anodine. Elle coïncide avec l’approche des élections présidentielles: le 18 mars, Vladimir Poutine, la tête du pays depuis 2012, sera très certainement réélu.