Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 19 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La réélection ‘du dernier dictateur d’Europe’ fait descendre l’opposition biélorusse dans la rue

Logo Business AM
Politique

10/08/2020 | Pieterjan Neirynck | 4 min de lecture

Les manifestants ont directement fait face à la police, qui avait l'ordre de mettre fin aux protestations. (EPA-EFE/TATYANA ZENKOVICH)

Le ‘dernier dictateur d’Europe’, Alexandre Loukachenko, est autorisé à entamer son sixième mandat à la présidence de la Biélorussie. Il a obtenu 79,7% des voix, selon le sondage officiel de sortie. Ce résultat est remis en question par presque tous les observateurs.

Le score monstre de 80% contraste fortement avec les résultats de la cheffe d’opposition, Svetlana Tichanovskaja. Elle a à peine reçu 6,8% des voix, selon le gouvernement. Il est important de noter que presque tout le monde conteste ces résultats. Il n’y a plus eu d’élections équitables en Biélorussie depuis 1995.

Svetlana Tikhanovskaya

En mai dernier, quelque 1.300 membres de l’opposition ont été arrêtés, dont le mari de Svetlana Tikhanovskaya. Ce dernier avait l’ambition de détrôner Loukachenko, mais il était impossible qu’il y arrive depuis la prise. Sa femme, une professeure d’anglais de 37 ans, inexpérimentée en politique, a alors décidé de monter elle-même sur le ring et s’est présentée comme candidate aux élections. Sa principale promesse: tenir des élections réelles et libres dans les 6 mois.

‘La majorité de notre côté’

Alors qu’Alexandre Loukachenko n’a pas encore réagi aux résultats, le camp de Tichanovskaya l’a fait. ‘Nous ne pouvons pas reconnaître un tel résultat électoral’, a déclaré sa porte-parole, soulignant que ‘la majorité est de notre côté’. L’opposition a, en outre, appelé à protester contre la fraude électorale.

Le président sortant (et nouvellement réélu) Alexander Lukashenko

À l’annonce des premiers résultats à la sortie des urnes et suite au discours de Tichanovskaya, de très nombreuses personnes se sont rassemblées dans les rues de Minsk et d’autres villes du pays. Rien que dans la capitale, il y avait au moins 100.000 personnes. Les images des manifestations montrent la répression violente des forces de sécurités, qui ont utilisé, entre autres, des grenades éclair. Sur les réseaux sociaux, plusieurs rapports font aussi état de coupures sur le réseau internet.

Pendant la nuit, le ministère bélarussien de l’Intérieur a indiqué que la situation était sous contrôle. ‘Dès le début, les forces de l’ordre ont résolument réprimé toutes les tentatives des manifestants’, a-t-il déclaré. Les manifestants ont déjà annoncé qu’ils retourneront dans les rues dès ce lundi.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.170.390
  • Nombre
    de décès
    946.001
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    97.976
  • Nombre
    de décès
    9.936
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks