La prostituée de Winston Churchill

Sir Winston Churchill a été deux fois Premier ministre du Royaume-Uni, et notamment pendant la Seconde Guerre Mondiale (1940 – 1945 et 1951-1955). Au cours de cette époque, en particulier, ses discours puissants ont particulièrement marqué les forces alliées.

En effet, « His Lordship » était un orateur hors pair. En 1931, le député conservateur Charles Beresford avait dit de lui : « Il est l’un de ces orateurs dont on dit avec raison : « Avant qu’ils ne se lèvent, ils ne savent pas encore ce qu’ils vont dire ; lorsqu’ils parlent, ils ne savent pas ce qu’ils disent ; et lorsqu’ils se rassoient, ils ne savent pas ce qu’ils ont dit ».

Il pouvait être aussi particulièrement sarcastique et incisif à l’occasion, notamment lorsqu’il était ivre, comme en témoigne l’anecdote suivante. Churchill avait été invité à un dîner, et il s’était retrouvé attablé à côté d’une femme de la haute société britannique qui lui avait rapidement inspiré une très grande aversion. Il était déjà passablement agacé et imprégné d’alcool lorsqu’il lui avait tenu le dialogue suivant :

Churchill : « Madame, accepteriez-vous de coucher avec moi pour 5 millions de livres ?

La femme : « Mon Dieu, M. Churchill… Eh bien, je suppose que nous devrions en discuter les conditions, bien sûr… »

Churchill : « Accepteriez-vous de coucher avec moi pour 5 livres ? »

La femme : « M. Churchill, quel genre de femme croyez-vous que je sois ? »

Churchill : « Madame, nous avons déjà établi ce point. Maintenant, nous discutons du prix. »