La Pologne parvient à contourner les sanctions de Moscou et à s’approvisionner en gaz russe grâce à ses alliés

Il y a une semaine, la Russie a mis sa menace de couper son approvisionnement en gaz vers les pays qui refuseraient d’effectuer leurs paiements en rouble à exécution et a coupé ses livraisons de gaz naturel vers la Pologne, suivie de la Bulgarie. Un coup dur pour la Pologne, mais temporaire, puisque le pays est finalement parvenu à contourner les sanctions russes.

Tant que des membres de l’Union européenne se fourniront en gaz naturel russe, la pression de Moscou pour que les paiements soient effectués en rouble ne fonctionnera qu’à moitié. C’est en tout cas ce que suggère le cas de la Pologne qui continue de profiter du gaz russe, malgré la suspension de l’approvisionnement direct de la Russie. Le porte-parole de Gazprom, Sergei Kupriyanov, a en effet assuré que la Pologne continuait de recevoir du gaz naturel russe grâce à ses alliés.

La France et l’Italie achèteraient du gaz à la Russie et l’enverraient à la Pologne via les pipelines qui traversent le pays, rapporte Bloomberg. Le gaz est envoyé vers la Pologne via de soi-disant flux inversés virtuels, a indiqué le porte-parole de Gazprom. L’Allemagne aurait également fourni du gaz russe au pays de l’Est via ce procédé.

Un contournement des sanctions de Moscou auquel Gazpom s’attendait. Le groupe russe avait indiqué qu’il réduirait l’approvisionnement des pays qui fourniraient du gaz russe à la Pologne.

Pour l’instant, Gazprom n’a pas encore réagi à l’affaire. Difficile de savoir si la société va le faire et dans quelle mesure elle le fera.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20