La police de New York déjoue une prise d’otages grâce à son robot chien ‘Digidog’

De New Yorkse politie heeft een robothond ingezet bij inbraak. Foto: Daniel Valls/FNTV freedomnews.tv/YouTube

La police de New York (NYPD) a déployé un chien robotisé pour déjouer un cambriolage avec prise d’otages dans le Bronx ce mardi. Le nouveau quadrupède high-tech a par la même occasion été filmé par un cameraman du site d’information américain FreedomNews.tv. 

La vidéo met en scène un ‘Digidog’ bleu et noir marchant sur le trottoir, accompagné de policiers de la Ville de New York en route pour déjouer un cambriolage et libérer les otages retenus par le suspect.

Le New York Post rapporte qu’un homme s’était barricadé dans une maison du Bronx et qu’il avait séquestré ses habitants. Les policiers se sont donc rendus sur place avec une équipe spécialisée en négociations dans les prises d’otages. 

Temps réel et IA

Le Digidog a été créé par l’entreprise Boston Dynamics, qui a initialement baptisé l’appareil ‘Spot’. Le robot est équipé de caméras qui lui permettent d’explorer une zone risquée et de renvoyer des images en temps réel aux policiers. 

Le digidog fonctionne grâce à un mécanisme d’intelligence artificielle et déambule de façon tout à fait autonome.

Les membres de l’unité de réponse d’assistance technique (TARU) du NYPD rapportent que le quadrupède ultramoderne pèse environ 30 kilos et marche à près de 6 kilomètres à l’heure, ‘Ce robot  va sauver des vies, protéger les gens et les officiers, et c’est ça notre objectif’, a déclaré l’inspecteur Frank Digiacomo de la TARU  en décembre dernier, alors qu’il était interrogé par la chaîne d’information ABC 7.

US Air Force

Ce n’est pas la première fois que la police de New York fait appel à ce type de robot. En octobre dernier, un Digidog avait également été utilisé lors d’une fusillade à Brooklyn après que le tireur se soit caché dans un sous-sol voisin. 

Fin décembre, la branche aérienne des forces armées des États-Unis (US Air force) avait également réalisé des tests avec le robot dans une base du Nevada. L’appareil avait alors été testé pour surveiller la base aérienne aux côtés des soldats et pour voir s’il était capable de répondre à une attaque ennemie simulée.

Autres avantages, le Digidog peut non seulement patrouiller dans des zones plus étendues que les chiens, mais il peut aussi transmettre des images filmées dans des endroits difficiles d’accès.