La photo la plus controversée du 11 septembre 2001

A l’occasion des 10 ans de l’attentat du 11 septembre, des milliers de photos circulent sur internet, qui rappellent cette journée épouvantable, au cours de laquelle des pirates de l’air d’Al Qaida ont mené des avions de ligne qu’ils avaient détournés pour les faire s’écraser sur les tours jumelles du World Trade Center de New York, sur le Pentagone, et Washington D.C. Ils ne sont pas parvenus à atteindre cette dernière cible. Presque 3000 personnes ont trouvé la mort dans ce cauchemar.

Thomas Hoepker, un photographe renommé de l’agence Magnum, se trouvait dans un parc de Brooklyn à ce moment historique, et il avait pris une photo qu’il s’est refusé à publier alors, puis qu’il a publiée finalement dans un livre en 2006. Dès sa sortie, cette photo a déclenché une véritable polémique : on y voit un groupe de jeunes New-Yorkais, qui discutent paisiblement, de façon insouciante, profitant de cette belle journée ensoleillée. A l’arrière-plan de la photo, on voit le funeste panache de fumée et de poussière qui témoigne de l’effondrement des Tours et du monde tel qu’on le connaissait alors. (La photo est ici – la première de l’album).

L’un des sujets de la photo a expliqué que lui et sa petite amie, que l’on voit dans une posture qui suggère qu’elle prend le soleil, se trouvaient en fait « en profond état de choc et d’incrédulité ». Hoepker les avaient photographiés à leur insu, et d’une manière qui pouvait conduire à se méprendre sur leurs sentiments et comportements à ce moment-là.

Pour l’éditorialiste du New York Times Frank Rich, la photo est une allégorie de l’Amérique d’alors, échouant à comprendre les leçons amères de cette journée tragique pour réformer la nation : « Les jeunes gens sur la photos de M. Hoepker ne sont pas forcément sans cœur. Ils sont seulement américains. »

 

 

 

Plus
Lire plus...
Marchés