La France interdira le chauffage au gaz dans les maisons neuves dès l’été 2021

La nouvelle règlementation environnementale entrera en vigueur en France l’an prochain. Elle impose des réductions d’émissions drastiques.

À partir de l’été 2021, toutes les maisons neuves bâties en France ne pourront plus disposer d’un système de chauffage à gaz. La mesure vaut également pour les autres constructions telles que les bureaux et les bâtiments d’enseignement.

‘Cette interdiction sera étendue en 2024 aux logements collectifs neufs’, a ajouté Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement dans une interview accordée aux Échos.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la nouvelle règlementation environnementale (RE20), qui vise à imposer des seuils drastiques en matière de consommation énergétique et d’émission de gaz à effet de serre.

Les maisons devront émettre un maximum de 4 kilogrammes de CO2/an/m². La norme sera de 6 kilogrammes de CO2/an/m² pour les appartements, à partir de 2024.

Les appartements disposent de plus de temps pour s’accomoder à ces nouvelles mesures car les alternatives au gaz (chaufferie biomasse, pompe à chaleur collective, solaire thermique…) nécessitent encore des développements afin de pouvoir être déployées à grande échelle dans les logements collectifs.

Quid de la Belgique ?

Chez nous, une interdiction du chauffage au gaz ne semble pas constituer une piste pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Si l’on dispose d’une vieille chaudière à gaz, il est toutefois recommandé de la remplacer par des modèles plus efficaces et moins énergivores. Pour encourager les Belges dans cette démarche, des primes leur sont octroyées pour le remplacement des appareils à gaz installés avant le 1er janvier 2000. Cette prime est de minimum 500 € pour le chauffage et/ou de 200 euros pour l’eau chaude.

De plus, Bruxellois et Flamands sont obligés de faire entretenir leur chaudière au gaz tous les deux ans. Les Wallons sont soumis à la même obligation, à l’exception de ceux qui disposent de chaudières dont la puissance est inférieure ou égale à 100 kw. Celles-ci doivent être entretenues au minimum une fois tous les trois ans.

Ajoutons que la Belgique envisage également la construction de 3 GW de nouvelles centrales à gaz, pour compenser une éventuelle fermeture de ses centrales nucléaires. L’objectif est de les finaliser pour 2025.

Plus
My following

Smartphoto s'empare de Frucon²

02/12/2021 17:29

(ABM FN) Smartphoto a repris l'entreprise belge Frucon². C'est ce qu'a indiqué la société de photographie jeudi soir. 

Le groupe acquiert 100 pour cent des actions de Frucon² pour 4,65 millions d'euros, dont 4,15 millions en espèces et 500.000 en actions propres.

La transaction a été conclue aujourd'hui, annoncé Smartphoto. 

Frucon² a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 12 millions d'euros en 2020, et Smartphoto compte sur une contribution positive à partir de 2022. 

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20