La folie des métavers se poursuit : Nike lance son propre monde virtuel

L’annonce de métavers de Meta (Facebook) semble en avoir inspiré plus d’un. Après Microsoft qui, semble-t-il, travaillait depuis un moment déjà sur son propre univers virtuel –, c’est au tour de la marque de vêtements de sport Nike de se lancer dans la course aux métavers.

C’est la tendance du moment et elle vient de faire une nouvelle victime. Nike vient en effet d’annoncer son projet de monde virtuel baptisé Nikeland. Développé en collaboration avec Roblox, un jeu vidéo de type « sandbox » qui permet aux joueurs de créer leur propre monde vidéoludique, de visiter et d’interagir dans ceux des autres, ce nouveau métavers au nom très inspiré proposé une expérience évidemment influencée par la marque.

Contrairement au métavers de Facebook, Nikeland sera limité à la plateforme de jeu en ligne Roblox. Le projet sera évidemment moins ambitieux que celui de Meta et pourrait avant tout servir d’outils de marketing au fabricant de vêtements de sport. Nike pourrait en effet se servir de son monde virtuel pour tenter de savoir ce qui pourrait plaire aux consommateurs dans la vie réelle.

Nikeland, une immersion dans l’univers de Nike

Les visiteurs du monde virtuel de Nike pourront affubler leur avatar des créations de la marque, des chaussures aux vêtements de sport. Ils pourront également s’affronter sur différents terrains et arènes à travers divers mini-jeux (dodgeball, « The Floor is Lava » qui consiste à se déplacer sans fouler le sol). Les joueurs pourront également créer leurs propres mini-jeux à partir de matériel sportif interactif.

La société prévoit d’organiser des événements spéciaux inspirés des plus grands rendez-vous sportifs réels. De quoi attirer les amateurs de sport. On peut évidemment imaginer des événements liés à la Coupe du monde de football ou des matchs de flag-football durant le Super Bowl.

Les smartphones comme accessoire « immersif »

Pas besoin de casque ni de lunettes VR pour plonger dans le monde virtuel de Nike, un smartphone suffira puisque l’expérience ne sera pas centrée sur la réalité virtuelle. Avec un simple smartphone intégrant un accéléromètre, les joueurs pourront faire bouger leur avatar en effectuant des mouvements dans le monde réel (sauter, marcher, tourner). Une manière de pousser les joueurs à être plus actifs, assure Nike.

Une plateforme de jeux vidéo pour lancer Roblox devrait logiquement être tout de même nécessaire.

Un moyen de toucher un nouveau public

En développant un monde virtuel accessible au grand public, Facebook, Microsoft et Nike ne souhaitent pas seulement offrir une nouvelle expérience sociale à leurs utilisateurs. Leur projet respectif représente évidemment une opportunité économique.

Comme l’a souligné l’analyste Sam Poser de chez Williams Trading, la société de vêtements de sport va pouvoir utiliser Nikeland pour toucher un nouveau public : les enfants adeptes des jeux vidéo.

Les joueurs pourront choisir la tenue de leur avatar.

Ils seront ainsi confrontés dès leur plus jeune âge aux produits de la marque et seront plus susceptibles d’acheter – ou de demander qu’on leur achète – des vêtements, chaussures et accessoires Nike. Avec Nikeland, la société espère traduire des achats dans le monde réel, mais aussi proposer des collections qui fonctionnent déjà dans le monde virtuel.

Entièrement gratuit – jusqu’à quand? -, le jeu est dès à présent disponible en ligne.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20