La fête est-elle bientôt finie pour les armateurs ? Les prix des conteneurs sont en chute

Les taux de fret retrouvent petit à petit leur cours normal. Un premier signe que les goulots d’étranglement dans la chaine d’approvisionnement commencent à s’estomper. Mais c’est aussi le signe d’un ralentissement économique.

Les taux de fret du transport maritime de marchandise sont en chute pour la 25e semaine consécutive. En un an, les taux ont même plongé de 35 %. Selon l’indice composite du cabinet de consultants britanniques Drewry, le transport maritime pour un conteneur de 40 pieds est vendu 40 % moins cher que ce qu’il valait en moyenne en septembre 2021.

« Tous les signes suggèrent un retour à un marché plus équilibré », estime le cabinet spécialisé Sea-Intelligence, cité par Les Echos. Un tournant qui va soulager les grandes industries, frappées de plein fouet par les prix de l’énergie. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Il est à noter que les prix baissent sur toutes les voies navigables entre l’Europe, l’Asie et les États-Unis.

Deux raisons majeures à cette bonne nouvelle sur les voies maritimes, mais aussi un revers de médaille : l’inflation et le ralentissement de la demande de fret, alors que le risque de récession augmente un peu partout dans le monde, et que l’économie chinoise a le souffle coupé par sa politique zéro-covid et sa crise de l’immobilier.

Pas à la rue non plus

Ce n’est pas pour autant l’effondrement total du marché. Les prix restent extrêmement hauts, 71% plus élevés qu’il y a 5 ans par exemple.

Les armateurs sont loin de retomber dans la crise qu’ils ont connu jadis, avec des problèmes de surcapacités. Les bénéfices des 11 plus grands armateurs devraient d’ailleurs atteindre les 256 milliards de dollars cette année, soit une hausse de 73 % sur un an, selon les projections de Blue Alpha Capital. La forte activité est toujours là : les contrats à long terme restent en moyenne 112 % plus élevés qu’en juillet 2021, et même supérieurs de 280 % à ceux de l’été 2019, montre le dernier « shipping index » de Xeneta.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20