La BCE ne baisse pas les taux d’intérêt, mais lutte pour éviter l’infarctus financier

Christine Lagarde, présidente de la BCE – Sepp Spiegl/PHOTOWEB/SIPA

La Banque centrale européenne ne baisse pas ses taux d’intérêt. Toutefois, elle prendra des mesures pour soutenir les banques et maintenir le niveau des prêts.

Les économistes s’attendaient à ce que la BCE baisse son taux de facilité de dépôt, le taux permettant aux banques de laisser leurs excédents de trésorerie, en réponse à la crise du coronavirus, mais les banquiers centraux dirigés par la présidente Christine Lagarde ont décidé de maintenir le taux d’intérêt inchangé.

Des mesures seront prises pour ‘fournir un soutien immédiat en matière de liquidités au système financier de la zone euro’. La BCE souligne qu’elle ne voit aucun signe de pénurie de liquidités dans le système bancaire, mais qu’elle aidera les banques à constituer des tampons supplémentaires.

Exigences assouplies

La Banque centrale européenne a toutefois autorisé jeudi les banques à opérer temporairement en dessous des exigences de fonds propres et de liquidité en vigueur, la crise du coronavirus menaçant toute l’économie et le secteur bancaire en particulier.

Ces mesures ont été prises pour que les banques ‘puissent continuer à jouer leur rôle dans le financement de l’économie réelle à mesure que les effets économiques du coronavirus deviendront apparents’, souligne-t-elle dans un communiqué.