Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 28 FéV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

IISS: “La Chine et la Russie se préparent à une guerre avec l’Occident”

Logo Business AM
Politique

15/02/2018 | Dominique Dewitte | 4 min de lecture

La Chine et la Russie se préparent à une guerre avec l’Occident. C’est ce que l’on peut lire dans un rapport de l’Institut international d’études stratégiques (IISS). Bien qu’une telle confrontation ne soit pas inévitable, les chercheurs soulignent que le déclin de la suprématie occidentale pourrait conduire à une guerre totale et que Moscou et Pékin se préparent systématiquement à une telle éventualité.

Le rapport annuel Military Balance 2018 explique comment la Chine a augmenté sa capacité militaire ces dernières années. En outre, des investissements ont été réalisés dans de nouvelles technologies qui devraient conférer des avantages au pays sur terre, sur mer et dans les airs.

Pékin a récemment ouvert sa première base militaire à Djibouti en Afrique de l’Est, d’où elle pourra mener des missions sur de très grandes distances. L’ouverture est considérée comme une confirmation des ambitions militaires de la Chine.

La Russie a acquis de l’expérience en Syrie et en Ukraine

Les Russes bénéficient – malgré un manque de moyens financiers et industriels – de l’expérience qu’ils ont acquise sur le front. En Syrie et en Ukraine, le pays a montré qu’il était très avancé dans le domaine du lancement d’attaques traditionnelles, mais qu’il avait aussi acquis des compétences dans le domaine des attaques hybrides, notamment en cyberattaques. Selon le Foreign Office britannique, les Russes seraient derrière la cyberattaque de NotPetya sur l’Ukraine, qui a été réalisée en juin de l’année dernière. 

© Getty Images

Le Pentagone veut augmenter le budget de la Défense pour le porter à 688 milliards de dollars

En réponse à la menace croissante que représentent la Russie et la Chine, le Pentagone veut augmenter ses dépenses militaires en 2019 pour les porter à 686 milliards de dollars (environ 550 milliards d’euros). Si le Congrès américain donne son approbation, ce sera l’un des plus gros budgets de l’histoire américaine. Simultanément, il est également prévu de réduire les budgets pour la diplomatie internationale et l’aide au développement.

Le président américain Donald Trump a confirmé plus tôt cette semaine que ce budget rendrait l’armée américaine « plus forte que jamais”, et qu’il “augmenterait l’arsenal pour à peu près toutes les armes ».

Ne comptez pas sur la technologie « Leap-ahead »

Mais selon John Chipman, le CEO de l’IISS, il est encore possible que les Etats-Unis soient devancés.

« Les gouvernements occidentaux comptent sur  les armes de haute technologie  – la technologie dite du “leap-ahead” (‘bond en avant’) pour renforcer leur puissance militaire, mais ces technologies n’offrent aucune garantie de succès. »

Selon M. Chipman, l’Occident n’a plus « le monopole du matériel de défense le plus performant et le plus innovant », pas plus qu’il n’a les moyens de le développer. C’est principalement la Chine qui pourrait être en avance dans ce domaine.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks