Google Maps lance 3 nouveautés pour faire face à la pandémie: voici comment ça marche

Isopix

Google a annoncé l’intronisation de trois nouvelles fonctionnalités sur son service de cartographie Google Maps. Toutes répondent à des besoins nés de la crise sanitaire.

En améliorant Google Maps, la firme de Mountain View espère permettre à ses utilisateurs de voyager plus prudemment, notamment à l’approche des fêtes de fin d’années.

1. Fréquentation des transports en commun en temps réel

Avant, Google Maps donnait des estimations sur l’affluence des trains, bus, trams et métros que les utilisateurs souhaitaient emprunter. Des données essentiellement basées sur les heures de pointe et les lignes les plus fréquentées. Désormais, il va être possible de connaître la fréquentation des transports en commun en temps réel et avec plus de précision.

Pour que la nouveauté introduite par Google porte ses fruits, il faudra que les usagers des transports en commun jouent le jeu. En effet, la fonctionnalité se base sur les informations encodées en temps réel par les personnes présentes dans les bus et métros. Cela permettra à tout un chacun de planifier, si ses impératifs de déplacement le lui permettent, son trajet afin de ne pas devoir monter à bord de rames bondées.

Pour profiter de cette nouvelle fonctionnalité, il suffit de renseigner son point de départ et son lieu d’arrivée, comme pour un trajet classique. Google Maps indiquera les transports en commun utilisables, en précisant leur affluence. Une fois que vous êtes en route, vous avez la possibilité d’indiquer s’il y a beaucoup de passagers à bord, via 5 options, allant de ‘peu de monde’ à ‘plein’.

2. Calque Info COVID-19 plus complet

En septembre, Google Maps s’est muni d’un calque affichant des statistiques relatives au coronavirus. En cochant la case ‘Info COVID-19’, l’utilisateur pouvait connaître l’évolution de la pandémie dans chaque pays, en bénéficiant des chiffres relatifs aux cas détectés au niveau national.

Désormais, le calque comporte des données plus précises. Maintenant, les statistiques ne sont plus indiquées à l’échelle nationale, mais régionale. Pour chaque zone géographique, il est également possible de savoir si la courbe des contaminations a tendance à baisser ou à augmenter. En outre, Google Maps donne des informations concernant les mesures sanitaires (centres dépistage, durée de la quarantaine, etc.) relatives à chaque région, sur base des directives données par les autorités locales.

Si vous souhaitez vous rendre aux Pays-Bas, des données précises sont disponibles pour chaque province.

Actuellement, en Belgique, seule la région de Bruxelles-Capitale bénéficie de ces données précises. Chez nos voisins néerlandais et allemands, les chiffres de toutes les provinces et lands sont répertoriés. En revanche, la France est toujours traitée à une échelle uniquement nationale. Des mises à jour devraient bientôt corriger le problème.

3. Délais des livraisons et commandes

Étant donné que les restaurants sont fermés dans de nombreux pays, Google Maps a décidé d’apporter son aide pour les services de commandes et livraisons.

Lorsqu’on passe une commande à emporter, il est maintenant possible de savoir quand celle-ci sera prête. Pour les livraisons, Google Maps indique désormais quand le livreur devrait arriver, en fonction du trafic en temps réel. Des données relatives aux frais de livraison et aux temps d’attente sont également disponibles.

Toutefois, cette troisième nouveauté n’est, pour l’instant, pas encore disponible chez nous. Elle a été lancée dans six pays: les États-Unis, le Canada, l’Allemagne, l’Australie, le Brésil et l’Inde.