Bon signe pour l’hiver prochain : il pourrait finalement y avoir assez de gaz pour remplir les réserves européennes cet été

L’hiver avance et la situation devient de plus en plus claire : l’Europe a toujours plus de gaz en réserve que dans les estimations les plus optimistes, l’automne passé. Peut-être même assez pour remplir les réserves à nouveau, sans encombres. Calcul.

Pourquoi est-ce important ?

L'hiver 2023-24 : la grande peur des observateurs de l'énergie. Avec la réduction des livraisons de gaz russe à zéro ou presque, ils s'attendent à des réserves moins remplies qu'en 2022. Cela ferait à nouveau exploser les prix et mènerait à des rationnements, selon leurs craintes.

Dans l'actu : Le remplissage des réserves de gaz européennes passe en dessous de 80% pour une première fois cet hiver.

Un record pour le niveau de stockage du gaz en Europe

Les chiffres : Un taux de remplissage hors pair.

  • C'est la première fois que ce seuil est dépassé si tard dans l'hiver. À 77,81% le 22 janvier, le niveau est même plus élevé que dans la fourchette de référence (2017 à 2021), selon une compilation des données de l'expert en énergie et professeur à
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20