Ford vient de fabriquer la dix-millionième Ford Mustang

Ford vient de franchir uncap dans l’histoire du secteur automobile américain et mondial. Uneusine de Detroit vient en effet de fabriquer la dix-millionième FordMustang, un des symboles de l’économie et de la sociétéaméricaines.

La vente du modèle aégalement atteint un tournant. Les ventes sur le marché intérieurdiminuent, mais par contre, sur le marché international, on constateune hausse des achats. Le concept de la Ford Mustang originelle étaitdû à John Najjar et Philip Thomas Clark.

Affection

« La Ford Mustang estla voiture de sport la mieux vendue aux États-Unis et en Allemagne », explique Jim Hackett, CEO de Ford. John Heitmann,professeur d’histoire de l’automobile auprès de l’université deDayton. Heitmann a précisé qu’aucune autre voiture ne rendait demeilleure façon l’image de l’affection que la population américainea pour l’automobile.

« À l’origine, la FordMustang a été lancée sur le marché avec une image reflétant laliberté en plein air. Ce n’est pas par hasard si ce modèle a reçule nom d’un cheval sauvage qui vit encore en liberté dans l’Ouestaméricain. »

Cette voiture a fait sesdébuts au milieu des années 60. D’un point de vue technique, laMustang 1965 d’origine n’était pas conçue comme une voiture desport destinée à attirer ceux qui gravitent sur des roues rapides.

« La Ford Mustang aété conçue comme une « pony-car », une parente pluspetite et plus accessible des vraies voitures de sport, qui étaitdestinée à un public plus jeune et même aux femmes »,explique le journaliste automobile Joseph Szczesny.

« Cependant, laMustang devint presque immédiatement une icône. C’était dû enpartie à une campagne de marketing que l’on pourrait comparer aulancement actuel d’un iPhone. »

« La voiture a étéprésentée en 1964 au New York World’s  Fair, grâce auquelFord donna aux autres constructeurs la possibilité de la voir, alorsque ces derniers présentèrent leurs nouveaux modèles plus tarddans l’année », dit Szczesny. « Il y avait eu auparavant enoutre un énorme battage publicitaire à propos de la Mustang, sibien que tous les journalistes attendaient depuis longtemps lelancement final de la voiture. »

Carrière dans le cinéma

L’historien del’automobile, Bob Merlis, qui a vécu adolescent le lancement de laMustang, fait remarquer que la Mustang contrastait avec les breakslourd et carrés, populaires auprès des familles américaines del’époque. Merlis évoque également une sensation de liberté.

La popularité du modèleauprès du grand public se refléta aussi rapidement dans le monde ducinéma. En 1964, la voiture fit ses débuts dans le film Goldfingeravec James Bond. Quatre ans plus tard, le film Bullitt avec Steve McQueen a rendu la voiture immortelle. En 1966, le modèle devint lesujet de la chanson Mustang Sally, un classique du Rythm and Blues deWilson Pickett.

Pour fêter la fabricationde 10 millions d’exemplaires, une édition limitée de la BullittMustang a été lancée. La voiture a été officiellement présentéepar Molly McQueen, petite-fille de Steve McQueen.

Ford indique que le toutpremier exemplaire vendu de la Ford Mustang est toujours la possession de son acquéreur d’origine.