Facebook, Twitter et sites d’actualité bloqués : la Russie isole sa population du reste du monde

Plusieurs réseaux sociaux, sites d’actualité occidentale, ainsi que les magasins d’applications auraient été bloqués par la Russie, rapportent plusieurs personnes. Simple réaction à la prise de position des intéressés ou volonté de Moscou d’isoler sa population ?

Facebook, Twitter, l’App Store et le Google Play, mais aussi les sites de la BBC et de Deutsche Well seraient partiellement ou totalement bloqués en Russie, rapportent le journaliste Mathieu Von Rohr et l’éditorialiste Renaud Pila sur Twitter.   

Le média d’information letton Meduza indique également sur son site ne plus être accessible depuis la Russie, sur base des témoignages de lecteurs localisés dans le pays. Le censeur fédéral russe Roskomnadzor – le service fédéral de supervision des communications, des technologies de l’information et des médias de masse – lui a confirmé son interdiction sur le territoire suite à la diffusion « d’informations en violation avec la loi ». La diffusion de faits « non officiels » sur la guerre, l’utilisation des termes « invasions » et « guerre » est désormais considérée illégale dans le pays, depuis l’ordonnance du procureur général datant du 24 février 2022, rapporte le média.

Sur Downdetector, un site qui répertorie les plateformes qui rencontrent des problèmes, on peut lire des témoignages en russe indiquant que Facebook, Twitter, l’App Store, Google Play, BBC, Radio Liberty et autres sont bel et bien inaccessibles depuis la Russie.

La Russie isole sa population

En bloquant l’accès à ces plateformes, Moscou tente par tous les moyens d’empêcher sa population d’accéder à de l’information venant de l’Occident. Un moyen pour la Russie de contrôler toujours plus le récit de ce qu’il se passe en Ukraine et de diffuser un message officiel dans lequel l’armée russe serait victorieuse et n’essuierait pas d’échec tout en diabolisant les Ukrainiens et le reste du monde.

On l’a vu, la guerre se fait aussi à travers les médias et sur la toile. Contrôler ces deux canaux est une arme redoutable pour la Russie.

La décision de Facebook et Twitter de restreindre l’accès des médias Russia Today et Sputnik News a certainement joué dans la balance. De même que le retrait des applications de RT News et Sputnik News de l’App Store et la décision d’Apple de stopper ses ventes et ses services en Russie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20