L’Europe Unie et les leçons d’Israël

Des rivières de sang

L’Union européenne dépense chaque année 200 milliards de dollars sur la défense, elle dispose de plus de 2000 jets, de 500 navires, et d’un total de 1,4 million de militaires. En outre, elle compte plus d’un million de policiers. Malgré cela, l’Europe semble impuissante face à la menace islamiste, écrit Bret Stephens dans le Wall Street Journal.

Pendant sa grande période, dans les années 1980, le projet européen combinait la force économique de l’Allemagne, et la confiance de la France en matière de pouvoir politique. Mais aujourd’hui, il mélange la faiblesse politique de la France avec le solipsisme moral allemand, une recette fatale qui mène au déclin de l’Europe. “Peut-on stopper ce déclin ?”, se demande-t-il, donnant la réponse suivante : “Les gens qui ne croient en rien, y compris en eux-mêmes,sont voués à se soumettre à n’importe quoi.L’alternative est la reconnaissance que cette longue période de paix de l’Europe a été en grande partie rendue possible par la présence militaire américaine et que le retrait de cette puissance oblige les Européen à se défendre.L’Europe devra également comprendre comment appliquer le pouvoir stratégique non pas de façon symbolique comme elle le fait aujourd’hui, mais de façon stratégique, pour atteindre des objectifs difficiles. Cela pourrait commencer par la destruction de l’Etat islamique en Libye.De façon plus importante, les Européens doivent apprendre que l’impuissance peut être tout aussi corruptrice que le pouvoir, et bien plus dangereuse. La tempête de terreur qui s’abat sur l’Europe n’aboutira pas à produire de nouvelles politiques d’inclusion, de la sensibilisation communautaire, à plus d’aide internationale, ou à l’une des machines Rube Goldberg [Une machine de Rube Goldberg est une machine qui réalise une tâche simple d’une manière délibérément complexe] diplomatiques de Mme Merkel. Elle s’achèvera dans des rivières de sang. Du vôtre, ou du leur ?

Pour tout cela, le meilleur guide pour montrer comment l’Europe peut trouver sa voie vers la sécurité est le pays qu’elle a le plus décrié et auquel elle a donné le plus de leçons pendant les 50 dernières années : Israël. Parce qu’actuellement, c’est le seul pays occidental qui refuse de risquer la sécurité de ses citoyens sur la notion des droits de l’homme de quelqu’un d’autre, ou l’autel de la paix.

Les Européens consulteront sans doute Israël pour obtenir des conseils tactiques dans la lutte contre le terrorisme – des techniques de gestion de foules, et ainsi de suite – mais ce qu’ils ont vraiment besoin d’apprendre de l’Etat juif est la leçon de morale.

A savoir, que l’identité peut être une grande gardienne de la liberté, et que les sociétés libres ne peuvent pas survivre en faisant de plus en plus de concessions aux barbares”.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20