Et si, finalement, Macron perdait au second tour face à Le Pen ? Le risque est désormais réel

Si le premier tour semble déjà acté, les marges des deux candidats favoris – Macron et Le Pen – restent très proches. Et les tendances mettent la candidate d’extrême-droite à la hausse face à un président en berne dans les sondages. De quoi la rendre présidentiable ? C’est une possibilité que n’excluent plus certains sondages.

Les résultats du premier tour de la présidentielle française, pour lequel l’Hexagone se rendra – malgré une abstention annoncée comme énorme – ce dimanche ne suscite guère de suspense. Toutes les tendances indiquent que c’est bien Marine Le Pen qui arrivera en seconde position, avec environ 22,6 % des voix, tandis qu’Emmanuel Macron obtiendra environ 26,8% des suffrages, selon le dernier sondage publié par Euractiv.

Le second tour verra donc, sans grande surprise, un nouveau face à face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Sauf que le président d’aujourd’hui n’est plus le jeune challenger d’alors, qui semblait amener un souffle de nouveauté sur l’écosystème politique de l’Hexagone. Et il est peu probable que la candidate du Rassemblement national commette la même erreur qu’en 2017, manquant totalement de cohérence durant la confrontation télévisée de l’entre-deux tours. Tout indique qu’on part vers des résultats très serrés entre les deux finalistes.

Le Pen à 50,5% au second tour ?

Et selon un sondage au moins, Marine Le Pen pourrait – de très peu – remporter l’élection présidentielle. Celui-ci provient du sondeur basé au Brésil Atlas Politico, et il indique Le Pen gagnante avec 50,5% des suffrages, tandis qu’un duel Macron-Mélenchon favoriserait au contraire l’actuel président français avec 54% des suffrages. La taille et la nature de l’échantillon interrogé n’ont toutefois pas été communiquées.

La seule qui a une chance de battre Macron

De son côté, le site européen d’information Euractiv indique, dans une de ses analyses de données, que Marine Le Pen obtiendrait un score de 47,9% au second tour, ce qui laisserait Macron vainqueur avec 52,1% des voix. Deux sondages dans lesquels la barre fatidique des 50% se retrouve donc bel et bien dans la marge d’erreur, alors que cette élection comporte encore, pour son second tour au moins, de nombreuses inconnues.

Le média européen estime que Marine Le Pen aurait 7,9% de chances de battre Macron dans la course à l’Élysée. Dans le tableau, elle est la seule candidate dont le score n’est pas égal à zéro.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20